Bien-être
Nutrition

Carnet de bord de Serge Hutte, épisode 3 : « C’est la dernière ligne droite avant Paris »

Cyclisme
Après trois semaines passées dans un camion nutrition, Serge Hutte revient sur les derniers éléments marquants de la course. Une occasion pour lui de faire le bilan de cette expérience hors du commun.

Quel type de cuisine a été le plus apprécié par les coureurs ?

Serge Hutte Nous avons fait attention à chaque étape de proposer des repas qui soient bons et qui rappellent la région traversée. Dans le sud-ouest ces derniers jours, nous avons par exemple cuisiné des plats régionaux : un cassoulet, mais allégé avec moins de viande, ou de la Boutifarre, une saucisse de montagne. Des recettes toujours variées, et surtout adaptées aux besoins nutritionnels des cyclistes, notamment dans les étapes de haute montagne dans les Pyrénées.

Tout au long de la course, un des plats favoris a été le poisson, que nous achetions toujours frais. Et notamment un soir où nous avons cuisiné un filet de rouget, poêlé dans un filet d’huile d’olive avec sel et poivre, accompagné d’un tian maison en cuisson longue et de pommes grenailles. Un repas que les coureurs ont beaucoup aimé, d’autant plus que le poisson est facile à digérer.

Nous avons fait attention à chaque étape de proposer des repas qui soient bons et qui rappellent la région traversée.

Serge Hutte - Chef Elior 

Vous êtes dans l’hyper personnalisation en permanence. Quel est le retour des cyclistes ?

SH Nous sommes attentifs à chacun des coureurs, cela est attendu et très apprécié. Nous avons notamment pris en compte le fait qu’un des coureurs ne pouvait manger ni lait ni gluten durant la course. Nous avons cuisiné un menu décliné pour lui, en remplaçant le lait par du lait végétal ou la farine de blé par de la farine de maïs par exemple. Ce sont ainsi de véritables liens qui se sont tissés avec les coureurs.

Et cela dépasse même l’aspect culinaire de temps à autre. Nous avons notamment transporté les valises du Team dans le camion nutrition lors d’une étape, pour faciliter la logistique.

Cyclisme

Quel est pour vous le bilan de cette course ?

SH Pour la deuxième année où nous cuisinions pour le Team TotalEnergies, le contexte sanitaire a été très particulier. Malgré cela, l’expérience a été unique, peu de gens peuvent vivre ce que j’ai vécu ! J’ai été très heureux d’avoir représenté Elior lors de cet évènement mondial. Et ce n’est pas fini, car nous cuisinons pour le Tour Poitou Charentes en août, puis pour Paris-Roubaix, le tour de Vendée et Paris-Tours en octobre.

L’expérience a été unique, peu de gens peuvent vivre ce que j’ai vécu !

Serge Hutte - Chef Elior 

Commentaires(0)

Soyez le premier à commenter l’article!

Plus d'articles

My Diet
Catégorie
Nutrition

Un menu équilibré et sur-mesure pour les salariés Italiens

14 sep. 2021
Eat them to defeat them
Catégorie
Nutrition

Jouer sur l’humour pour convaincre les écoliers de manger plus de légumes au Royaume-Uni

10 sep. 2021
Nutri-Score
Catégorie
Nutrition

Déploiement du Nutri-Score : reportage dans un campus à Valbonne

03 sep. 2021