Bien-être
Nutrition

Les enjeux nutritionnels du grand âge

IDEQUATIO
En France, 1,4 million de personnes sont âgées de plus de 85 ans en France ; elles seront 5 millions en 2060, grâce à l’allongement de l’espérance de vie. La perte d’autonomie survient, en moyenne, à 83 ans, et dans 30 ans, elle touchera 4 millions de personnes.

Ces chiffres du grand âge et de l’autonomie sont connus, et voir au-delà de ces chiffres c’est prendre conscience des phénomènes que le grand âge peut entrainer, notamment concernant la prise du repas.

Les conséquences du grand âge sur la prise du repas

La perte d’autonomie, les maladies, une prise de médicaments importante, un mauvais état bucco-dentaire, une fonte musculaire, ou encore des pertes de goût et d’odorat sont diverses raisons qui expliquent la difficulté éprouvée par certaines personnes âgées à s’alimenter.

La dysphagie, notamment, touche un certain nombre d’entre elles et ses conséquences, telles que la fausse route, la peur d’avaler ou l’angoisse du repas, affectent la qualité de vie de ces personnes. La dysphagie correspond à un défaut de protection des voies aériennes lors du passage du bol alimentaire vers l’oesophage, ce qui peut entraîner des difficultés de déglutition. Chez l’individu, ces phénomènes peuvent générer la perte de l’envie de s’alimenter et donc la diminution de la prise alimentaire ainsi qu’un risque de déshydratation. Prévenir ces risques implique de proposer une alimentation équilibrée, variée et surtout adaptée aux besoins nutritionnels et aux capacités de chaque sénior.

Il est donc important de contribuer à une meilleure prise en charge de la dysphagie et de lutte contre ses conséquences, notamment la dénutrition.

Les textures pour s’adapter à ces contraintes et faire du repas un moment de plaisir

Comment agir concrètement pour répondre à ces risques et accompagner au mieux les personnes âgées dépendantes ? Les équipes Elior travaillent à améliorer l’offre textures en parallèle des avancées médicales pour que le repas soit un moment de partage et de sérénité à tout âge de la vie. L’objectif est de s’assurer que chacun puisse se nourrir avec plaisir, de façon autonome et aussi longtemps que possible, quel que soit son état de santé.

Cette offre hyperpersonnalisée a été pensée pour qu’elle puisse apporter la bonne texture à la bonne personne en fonction de ses capacités et de son état de  santé, puisque chaque résident a des besoins spécifiques qui ne correspondent pas aux mêmes textures.

Respecter les besoins de chacun garantit le maintien des capacités de déglutition et de mastication. Pour ce faire, IDÉQUATIO s’appuie sur :

  • Un diagnostic individualisé des capacités de la personne réalisé par les équipes médicales pour détecter des phénomènes tels que les fausses routes ou gênes de déglutition.
  • L’usage partagé d’un outil digital qui permet à l’ensemble du personnel (médecins, orthophonistes, infirmiers, aides-soignants, cuisiniers) de gérer les besoins en textures lorsque cela est nécessaire pour un résident et de les mémoriser dans cet outil.
  • Le respect des goûts de chacun mais aussi de ses habitudes alimentaires et de sa perte de goût

Si cette offre constitue un véritable progrès, c’est aussi en raison de la démarche scientifique approfondie et nouvelle dont elle a fait l’objet. Il était urgent que l’offre s’adapte aux enjeux du vieillissement. IDÉQUATIO s’adresse à l’ensemble des établissements spécialisés et entend répondre aux attentes de leurs équipes, notamment des aides-soignants qui y travaillent au quotidien : une restauration collective qui participe, grâce à une alimentation plus adaptée, au bien-être tout au long de la vie, en rendant plus humaines les conditions de vie des personnes âgées en perte d’autonomie.

Commentaires(0)

Soyez le premier à commenter l’article!

Plus d'articles

My Diet
Catégorie
Nutrition

Un menu équilibré et sur-mesure pour les salariés Italiens

14 sep. 2021
Eat them to defeat them
Catégorie
Nutrition

Jouer sur l’humour pour convaincre les écoliers de manger plus de légumes au Royaume-Uni

10 sep. 2021
Nutri-Score
Catégorie
Nutrition

Déploiement du Nutri-Score : reportage dans un campus à Valbonne

03 sep. 2021