Communautés
Impact local

Vincent Gendrot, DG d’Ansamble : « Nous sommes conscients des enjeux sociaux et environnementaux à relever à moyen terme »

Ansamble, filiale du groupe Elior, devient le premier acteur de restauration collective à devenir entreprise à mission. Avec de nouveaux engagements sociétaux et environnementaux, la société renforce ainsi son engagement en faveur d’une alimentation responsable.

Que signifie être une entreprise à mission ?

Vincent Gendrot C’est une initiative de la loi PACTE pour encourager les sociétés à penser profit et développement durable simultanément. Au travers d’une raison d’être, cela permet de donner du sens aux activités de l'entreprise en fédérant les équipes autour d'une ambition commune.

Pourquoi avoir choisi de faire d’Ansamble une entreprise à mission ?

VG Il faut remonter un peu le temps et comprendre l’histoire d’Ansamble. Cette société a été créée en 1978, à Vannes, en Bretagne, et dès l’origine, sa volonté était de privilégier les approvisionnements locaux pour une alimentation saine et naturelle. 43 ans plus tard, le siège est toujours à Vannes, et Ansamble a su renforcer son ancrage dans les territoires dans lesquels elle agit au quotidien, tout en développant des offres de restauration innovantes et responsables.

Nous sommes conscients des enjeux sociaux et environnementaux à relever à moyen terme, et souhaitons faire de la RSE un véritable projet collectif. C’est pourquoi nous avons franchi un nouveau cap fin 2021, en étant le premier acteur de la restauration collective à faire le choix de devenir entreprise à mission. C’est pour nous la concrétisation de nos engagements depuis plus de quarante ans.

Malgré la crise sanitaire, j’ai mené à terme ce projet collaboratif débuté dès 2019, avec pour ambition d’embarquer toutes mes équipes autour d’une même vision, et de les rendre fiers de faire partie d’une entreprise qui a une empreinte positive sur la société. La crise sanitaire a sans aucun doute renforcé notre volonté d’accélérer notre transition en faveur de la santé de nos convives et de la protection de la planète.

Ansamble a su renforcer son ancrage dans les territoires dans lesquels elle agit au quotidien, tout en développant des offres de restauration innovantes et responsables.

Vincent Gendrot - DG d’Ansamble

Qu’est-ce que cela implique concrètement pour Ansamble ?

VG Choisir de devenir société à mission impose cinq contraintes : définir ses missions et les indicateurs de suivi, inscrire la mission dans les statuts, créer un comité de mission incluant des personnalités extérieures et au moins un représentant des salariés, choisir un organisme tiers indépendant pour réaliser un audit, et faire une demande officielle auprès du greffe du tribunal de commerce pour demander la qualité de société à mission.

Nous allons prochainement déterminer la "raison d'être", et avons d'ores et déjà défini un plan d’actions 2021-2024 reposant sur trois missions : une assiette bien pensée, les Hommes comme priorité, la force du collectif. Ces missions répondent à des objectifs d’intérêt général, envers la société ou l’environnement. Nous nous engageons également à partager un reporting afin d’être transparent sur nos engagements et résultats.

Nous avons défini un plan d’actions reposant sur trois missions : une assiette bien pensée, les hommes comme priorité, la force du collectif.

Vincent Gendrot - DG d’Ansamble

Commentaires(2)

Un véritable engagement

Bonjour,
je peux confirmer que ces engagements ne sont pas du vent ou du "greenwashing" mais des actions concrètes visibles et vérifiables depuis longtemps.
Didier GILQUIN
10 septembre 2021

Recrutement

Bonjour
Je souhaiterais bien travailler chez vous !
Je suis chef de cuisine disponible pour un poste de suite.
Merci beaucoup
LIEVIN
10 septembre 2021

Plus d'articles

aleph tea

Soutenir les initiatives solidaires portées par les collaborateurs Elior : illustration avec l’engagement de Maria Dolores Aparicio en Espagne

21 juil. 2021
L'économe

Elior Solidarity soutient le projet de conserverie mobile de l’association l’économe pour limiter le gaspillage alimentaire

19 juil. 2021