Planète
Produits durables

« Dans notre ferme de Haute-Savoie, nous travaillons 100 % en circuits courts »

Marc André est directeur commercial à la ferme de Challonges, située en Haute Savoie. Sa mission : vendre de la viande de bœuf ou de porc de haute qualité, sans intermédiaires, à des acheteurs de proximité.

« Nous travaillons avec zéro intermédiaire », explique Marc-André, directeur commercial pour la ferme de Challonges. Ce modèle économique pour une ferme est assez particulier. « Cela nous permet de vendre de la viande de qualité à moindre coût nos produits 100 % locaux, 100 % circuits courts ». Sur cette ferme sont élevés vaches, veaux et cochons, qui sont ensuite transformés dans un atelier sur place, puis vendus en boucheries ou à de l’activité de gros. L’intégralité de chaque animal est ainsi transformée en viande, salaison, pâté… 

Pour les cuisiniers Elior, la qualité des produits était primordiale


Ces produits se retrouvent ensuite à la table de nombreux restaurants situés à quelques kilomètres de la ferme. Depuis quatre ans, Elior achète viande et salaison à la ferme de Challonges pour 14 restaurants d’entreprise de Savoie et Haute Savoie. Et ce partenariat a du sens pour l’exploitation. « C’est intéressant de vendre à des restaurants collectifs car ils cuisinent régulièrement du sauté de porc et du bœuf bourguignon avec des morceaux moins nobles que nous vendons moins facilement en boucherie », explique en effet Marc-André. C’est un débouché qui valorise l’intégralité de l’animal et aide l’exploitation agricole à trouver son équilibre financier. 

Tout le monde y trouve son compte 


Côté cuisine, Marc-André a senti que « pour les cuisiniers Elior, la qualité des produits était primordiale ». Les cochons sont élevés sur paille, et nourris aux céréales essentiellement. Cela a un effet bénéfique en cuisine, car le porc rend beaucoup moins d’eau à la cuisson. Chaque semaine, les équipes en cuisine prennent plaisir à cuisiner ces produits locaux. « Tout le monde y trouve son compte », conclue Marc-André. 

Commentaires(0)

Soyez le premier à commenter l’article!

Plus d'articles

Verger de Sennevières

Pommes et poires locales : un soutien sans faille d’Elior aux Vergers de Sennevières

14 juin. 2022
Recyclage huiles
Catégorie
Zéro déchet

« 100 % de nos huiles de friture sont transformées en biocarburant »

20 mai. 2022