Planète
Zéro déchet

Fabiana Matos, Catering Manager au Royaume-Uni : « nous avons économisé un million de couverts en plastique »

Fabiana Elior UK
Elior est convaincu que le développement d’une économie circulaire passe par la réinvention des habitudes de consommation des convives afin de limiter la génération des déchets, plastique notamment.

Fabiana Matos explique ce qu’elle a concrètement mis en place à l’échelle de son restaurant.

Quel engagement vous anime au quotidien ?

Fabiana Matos Le développement durable fait complètement partie de ma vie. Notre maison est une serre. Je suis une adepte des marchés locaux, des marchés alimentaires. Je vais au marché à vélo. Je recycle autant que je peux. Mais, il faut aller encore plus loin. Je pense qu’il faut comprendre vraiment d’où viennent les choses et leur valeur en essayant de trouver des solutions, dans un environnement commercial, comme une grande entreprise. J’essaye toujours de penser à ce que je ferais si c’était pour moi et comment le faire évoluer.

Quelles actions concrètes avez-vous mis en place dans votre restaurant Elior ?

FM Nous avons supprimé les tasses à café dans notre café ici et pour moi la question c’était de savoir quelle solution apporter ? Qu’est-ce que je ressens à l’idée de porter ce liquide chaud au 14e étage ? Comment obtenir l’adhésion des gens sur ce genre d’initiatives…. Alors le parcours a été long. Notre travail principal a consisté à impliquer les gens, à les amener à comprendre pourquoi nous faisions cela, et auprès de notre personnel aussi. Et à partir de là, nous avons supprimé tous les couverts en plastique. 

Nous avons réduit l’usage des plats à emporter de 70 % à 19 % en trois ans. C’est énorme ! Nous y sommes arrivés et les chiffres parlent pour eux-mêmes : nous avons économisé un million de couverts en plastique ces trois dernières années. Plus de 150 000 tasses à café. 
 

Qu’avez-vous tiré de cette expérience ?

FM Nous sommes vraiment fiers de ce que nous avons fait. J’estime que la réduction des plastiques à usage unique a été énorme ces dernières années. Je suis très fière d’avoir mené ce projet et, plus encore, je suis fière de m’être engagée et d’avoir transformé des personnes plutôt sceptiques au début en vrais ambassadeurs.

Je suis fière de m’être engagée et d’avoir transformé des personnes plutôt sceptiques au début en vrais ambassadeurs.

Fabiana Matos - Catering Manager au Royaume-Uni 

Commentaires(0)

Soyez le premier à commenter l’article!

Plus d'articles

Epône pommes locales

Du champ à l’assiette : des pommes locales pour les compotes des enfants franciliens

24 sep. 2021
Bio a pro

Produits régionaux : un ancrage local fort en région Auvergne-Rhône-Alpes

21 sep. 2021