Planète
Zéro déchet

Franck Reneaud, directeur de la cuisine centrale de Moulins : « donner nos surplus alimentaires nous permet de réduire le gaspillage »

Banques alimentaires
Depuis mai 2019, Elior a noué un partenariat avec la Fédération Française des Banques Alimentaires pour redistribuer ses excédents alimentaires à des associations et réduire ainsi le gaspillage alimentaire.

 Grâce à leur maillage territorial, les deux acteurs s’engagent nationalement et localement. À Moulins, où 2 700 repas sont cuisinés chaque jour dans la cuisine centrale, le directeur de la cuisine témoigne sur la mise en place de cette action de solidarité. 

Pourquoi avoir décidé de donner les surplus alimentaires de la cuisine centrale de Moulins ?

Franck Reneaud J’ai souhaité impliquer mon équipe de 18 personnes dans un projet solidaire. Je travaille à la cuisine centrale de Moulins depuis un an et cela avait beaucoup de sens de m’impliquer dans la vie associative de ma région. Les Banques Alimentaires ont un rôle social très fort dans l’Allier car elles accompagnent des personnes en situation de précarité via plus d’une centaine d’associations.

C’est pourquoi, dès que nous appris qu’Elior avait mis en place un partenariat au niveau national avec les Banques alimentaires, nous avons décidé de mettre en place une convention au niveau local. Nous sommes heureux de pouvoir ainsi participer à notre échelle à une mission sociale essentielle.

C’est également un moyen d’éviter de jeter les repas non consommés ?

FR Exactement. Donner nos surplus alimentaires nous permet également de réduire le gaspillage alimentaire. Les plats sont cuisinés 48 heures à l'avance et les quantités exactes ajustées à 10h chaque matin. Cela explique qu’il y ait parfois des surplus de nourriture qui, auparavant, partaient à la poubelle. Nous préférons valoriser le fruit de notre travail en le donnant à des personnes qui en ont besoin. C’était une volonté pour nous d’allier l'utile à l'agréable.

Nous préférons valoriser le fruit de notre travail en le donnant à des personnes qui en ont besoin. C’était une volonté pour nous d’allier l'utile à l'agréable.

Franck Reneaud - Directeur de la cuisine centrale de Moulins

À qui sont ensuite redistribués les dons ?

FR Ils sont donnés à des centres d’hébergement et des restaurants solidaires à proximité de Moulins. En général, il s’agit de repas cuisinés qui sont donc rapidement remis aux associations et consommés le jour même. Chaque jour en période scolaire, ce sont les bénévoles des Banques Alimentaires qui viennent récupérer ces surplus alimentaires à la cuisine centrale et qui se chargent ensuite de remettre ces dons aux associations.

Comment organisez-vous les collectes d’un point de vue sanitaire ?

FR Notre priorité est de donner des repas équilibrés dans le respect des règles d’hygiène. Si nous avons pu nouer ce partenariat avec les banques alimentaires, c’est justement parce que nous respectons parfaitement les exigences de la réglementation sanitaire : chaîne du froid, dates limites de consommation…

 

Commentaires(1)

j'approuve vraiment l'idée de stopper le gaspillage 💞🙏

Bonjour, je réagi pas votre message, je suis salarié de chez Elior en maladie actuellement !!je me réjouis de lire les nouvelles..
Cordialement ❤
Coat
24 septembre 2020

Plus d'articles

Epône pommes locales

Du champ à l’assiette : des pommes locales pour les compotes des enfants franciliens

24 sep. 2021
Bio a pro

Produits régionaux : un ancrage local fort en région Auvergne-Rhône-Alpes

21 sep. 2021