Planète
Zéro déchet

Les emballages, un enjeu essentiel pour une restauration collective responsable

packaging
Leader de la restauration collective, Elior joue un rôle de premier plan pour transformer les modèles de production vers des pratiques plus durables. Il réunit ce jour des leaders de l’agroalimentaire et de la grande distribution pour échanger sur les enjeux du packaging. L’objectif : chercher ensemble des solutions concrètes et économiquement durables pour réduire l’impact environnemental des emballages, notamment plastiques.

Trouver en commun des solutions pour réduire l’empreinte environnementale de notre packaging

La prolifération des emballages et son impact sur la planète, notamment sur les océans, est devenue une préoccupation majeure pour beaucoup d’entreprises et une majeure partie du grand public. Et plus particulièrement les emballages plastiques qui sont parmi les plus controversés. Depuis 2015, plus de 6,9 milliards de tonnes de déchets plastique ont été produites. Environ 9% ont été recyclées, 12% incinérées et 79% accumulées dans des décharges ou dans la nature (source : National Geographic). De la production d’un emballage jusqu’à son utilisation par le consommateur, pour terminer par sa fin de vie à l’état de déchet : chaque moment de ce cycle de vie affecte notre environnement.

À cela s’ajoute le fait qu’une solution unique n’ayant aucun impact environnemental n’existe pas à date. Le verre, identifié comme une alternative dans certains flux, n’a pas une empreinte neutre de part la quantité d’énergie nécessaire à sa production. Pour résoudre les problématiques de fond, il faut envisager un faisceau de changements, tant dans nos comportements que dans les matériaux, ainsi que dans les process.

Les acteurs de la société civile se doivent donc d’être moteurs dans les changements de pratiques. Les entreprises ont non seulement les moyens de participer activement à la transition de la chaîne de valeur de l’emballage, mais elles peuvent être en capacité d’aller parfois plus vite et plus loin que le régulateur.

Le packaging durable, un enjeu de responsabilité et de transformation pour Elior

Pour Elior, l’enjeu de cette rencontre est donc d’aller plus loin dans sa réflexion autour du packaging et d’identifier de nouvelles solutions. Le Groupe souhaite faire progresser la part des emballages responsables et être pionnier dans l’identification des solutions préservant l’écosystème dans lequel nous vivons, tout en maîtrisant les coûts. C’est pourquoi il a réuni autour de la table ses parties prenantes (fournisseurs, distributeurs…) et des experts Elior, afin de réfléchir ensemble aux enjeux suivants, propres à la restauration collective :

  • L’emballage des matières premières 

L’emballage des produits alimentaires et non alimentaires est un enjeu qui concerne l’ensemble des restaurants Elior. Or, ces emballages représentent des déchets ayant un coût environnemental et économique. C’est pourquoi Elior engage une réflexion avec l’ensemble de ses parties prenantes sur la meilleure manière de réduire le poids de l’emballage jeté, de mettre en place de nouveaux usages tel que le vrac, ou encore de penser à la fin de vie de l’emballage.

  • Limiter les contenants intermédiaires

Le défi principal est de trouver une solution pour supprimer les barquettes en plastique à usage unique, pour livrer les repas d’une cuisine centrale à une école par exemple. Cela implique une transformation des process, notamment dans la manière de cuisiner, de conditionner et de transporter.

  • Un packaging pour les offres de restauration nomade 

La crise sanitaire a accéléré une tendance, celle de la vente à emporter. Celle-ci s’accompagne de déchets liés aux contenants et sachets individuels dont l’usage est unique. L’ambition d’Elior est de trouver, en lien avec ses fournisseurs, des alternatives sur ces emballages à jeter ou en plastique, de réfléchir à de nouveaux usages comme la consigne, et d’améliorer les dispositifs de tri et de recyclage.

L’objectif de cette journée est de réunir l’écosystème d’Elior pour ensemble collaborer à la création de solutions innovantes en matière de packaging durable, à expérimenter puis à industrialiser.

Commentaires(0)

Soyez le premier à commenter l’article!

Plus d'articles

Epône pommes locales

Du champ à l’assiette : des pommes locales pour les compotes des enfants franciliens

24 sep. 2021
Bio a pro

Produits régionaux : un ancrage local fort en région Auvergne-Rhône-Alpes

21 sep. 2021